Pôle tranquillité publique

  • Le Pôle Tranquillité Publique a été inauguré en mai 2013, avec comme vocation première, de travailler sur la médiation, dans un cadre de prévention. Il repose sur un partenariat entre les médiateurs, la police municipale, la police nationale et les institutions.

    Situé dans les anciens locaux de l'Hôtel de Ville, le Pôle Tranquillité Publique est avant tout un service de proximité. Il est destiné à recevoir les habitants qui sont victimes d’incivilités : bruit, dégradation, vol..., qui souhaitent déposer une main-courante ou s’entretenir avec le policier municipal.

  • Contact

    Le Pôle Tranquillité Publique est ouvert du lundi au vendredi, de 8h00 à 12h00 et de 13h45 à 17h00. En dehors de ces plages horaires, composez le 04 74 57 28 88 qui fonctionne 24h/24 et 7 jours/7. Pour contacter le pôle tranquillité publique par mail, cliquez ici

  • La pré-plainte en ligne

    En plus des dispositifs de proximité, les Episcopontains ont désormais accès à la pré-plainte en ligne. Celle-ci est, rappelons-le, destinée aux personnes victimes d'atteintes aux biens : vol, escroquerie, dégradation... lorsque l'auteur des faits est inconnu. Les victimes peuvent se rendre directement sur le site https://www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr et y faire leur déclaration sur internet.

  • Cette pré-plainte permet d'obtenir un rendez-vous au commissariat de police, la plainte ne devenant effective que lorsqu'elle a été signée devant un officier de police judiciaire. Ce dispositif, qui vise à supprimer les délais d'attente, ne doit bien sûr pas être utilisé en cas d'urgence.

  • La vidéoprotection pour mieux vivre ensemble

    L’installation de la vidéoprotection s’est faite en accord avec la population. Lors du sondage réalisé en 2015 par la municipalité, une majorité d’habitants s’est dite favorable à sa mise en place.

    Lors de la première phase, début 2017, dix-neuf caméras ont été installées en centre-ville, en direction des bâtiments communaux, des commerces, de la voie publique et des flux routiers.
    Dans un deuxième temps, fin 2017, les équipements sportifs et les parkings ont été équipés.

    Les images sont enregistrées sur un stockeur sécurisé. À tout moment, les enquêteurs de la Police Nationale peuvent réquisitionner le personnel habilité de la mairie, pour faciliter leurs recherches. Seules quelques personnes, dûment mandatées et déclarées en sous-préfecture, sont habilitées à utiliser ce système de vidéo-protection.
    Comme le stipule la loi, les caméras ne filment que la voie publique. Leur utilisation permet d’enrayer les petites incivilités qui entretiennent un sentiment d’insécurité, en appréhendant leurs auteurs, ce qui contribue au mieux vivre-ensemble.

  • Autres missions que la tranquillité publique peut également accomplir :

© 2018 Cadauza, All rights reserved.