Pont-Évêque ville verte

    Le parcours de santé

  • Situé à quelques encablures du centre-ville, dans un cadre naturel et verdoyant, le parcours de santé est un lieu de détente plébiscité par les habitants.
    Créé en 1998, à l’orée du bois qui s’étend du stade jusqu’à la piste de bicross de la Raie Brunet, il a été entièrement rénové en 2010.

  • Depuis 2014, la municipalité entreprend de poursuivre l’aménagement pour le rendre encore plus attractif et pratique : aires de jeux, espaces pique-nique, bancs, poubelles... En complément, des agrès pour tous les âges ont été installés, afin de que chacun puisse faire du sport en plein-air, gratuitement et en libre-service.

  • Dans cette ambiance préservée, deux circuits de 560 et 1430 mètres, qui ont été entièrement refaits début avril 2017, permettent de se promener, courir et profiter de la nature, seul ou en famille.
    À cela s’ajoute le skate-park, pour les amateurs de skateboard, rollers et autres patins à roulettes !

  • Les jardins familiaux

    Limitrophes au parcours de santé, les jardins familiaux font le bonheur de leurs locataires.
    Pour permettre aux particuliers qui ne disposent pas d’un terrain pour cultiver leurs légumes, la municipalité met à la disposition des habitants, 37 parcelles de 80 à 120 m². Louées à l’année, sur tacite reconduction, elles disposent d’un point d’eau avec compteur individuel, et d’un cabanon privé, pour ranger les outils.

    À la signature du contrat, les jardiniers s’engagent à entretenir leur potager et ils ne s’en privent pas ! Dès les beaux jours, ils prennent soin de leur petit coin de paradis et plantent toutes toutes sortes de légumes, en fonction de la saison : salades, carottes, haricots, courgettes, petits pois, poireaux, courges…, sans oublier les fraises, les framboises, les arbres fruitiers et quelques fleurs, pour embellir le site.

    L’entente entre jardiniers est la clef de la réussite : partage des leurs trucs et astuces, apéritifs entre voisins de parcelles, trocs de graines et boutures...
    La location est gérée par le Centre socioculturel Arc-en-Ciel.
    Renseignements au 04 74 16 17 00.

    Les Espaces Naturels Sensibles

  • Les Espaces Naturels Sensibles de la Ville représentent 40% du territoire communal, avec les espaces agricoles. Ils ont fait l’objet d’un plan de gestion quinquennal (2008-2013) de valorisation visant à rendre toute sa place à la nature et à favoriser la biodiversité.

  • Les cours d'eau qui traversent la commune font encore l'objet de toute l'attention de la commission Environnement. La Véga, la Gère, mais aussi des ruisseaux comme le Baraton sont entretenus régulièrement : ses berges ont été restaurées, avec toujours le souci de préserver l'écosystème.

  • Du côté de la Véga, dans la zone humide qui longe la rivière, un sentier piéton auquel on accède par une magnifique passerelle en bois, a été aménagé et offre de belles possibilités de promenade.
    Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez la brochure réalisée en collaboration avec l’association Nature Vivante. Cliquer ici

    Bois de Chapulay et du Devez

  • Lorsque la Révolution Française crée les communes, les bois seigneuriaux deviennent propriété des communes pour subvenir aux besoins des habitants : bois de chauffage, charbon de bois, charpente…

    Plus tard le code forestier impose aux communes une gestion de leurs bois par l’administration des eaux et forêts.

    Lors de la création de la commune de Pont-Evêque en 1867, notre collectivité hérite de près de 50 hectares situés sur la commune voisine de Septème.

    Aujourd’hui encore ses bois sont gérés par Office National des Forêts. Les parcelles de bois sont affectées à la production de bois d’œuvre pour les plus beaux arbres et de bois de chauffage pour le reste.

    Au cours des 20 prochaines années l’objectif est de produire du bois d’œuvre en orientant la gestion de la forêt vers une futaie irrégulière (plus de coupe rase) pour améliorer la qualité paysagère.

    Dans le cadre de cette gestion, en concertation avec les communes de Septème et de Oytier des chemins ont été aménagés pour la promenade et la découverte de la faune et de la flore des milieux boisés.

    Les agents de l’ONF mettent à votre disposition des fiches d’information tout au long des parcours. Vous pouvez les consulter ci-dessous :

Une ville verte

  • Les agents du service espaces verts de la ville ont à cœur d’entretenir la commune et de valoriser son caractère rural.

  • Respectueux de la nature, ils appliquent diverses techniques qui s’inscrivent dans une démarche de développement durable : le fauchage raisonné mis en place sur certains secteurs en collaboration avec ViennAgglo, l'arrosage en goutte-à-goutte automatique, réalisé de nuit sur les massifs, avec ajout de copeaux de fèves de cacao à la base des plants, en guise de paillage, pour limiter l’évaporation et réduire les besoins en eau. En outre, les agents sélectionnent des variétés de fleurs et arbustes peu gourmandes en eau.

  • Toujours dans l’optique de protection de la nature, les agents utilisent des produits naturels pour désherber et adoptent des solutions alternatives. Les déchets verts de la ville sont recyclés ou déposés au centre de compostage d’Eyzin-Pinet.

Une ville fleurie

  • À chaque saison, la commune offre un visage différent et toujours accueillant. Toute l’année, les agents de la ville entretiennent les massifs, les bords des routes, les ronds-points, les abords des bâtiments communaux.

  • Au printemps, les couleurs automnales laissent place à un arc-en-ciel de verdure et de pétales : jaunes, rouges, orange… Pour composer ces tableaux, les agents marient une quinzaine de variétés de ‘’plantes de structure’’ qui forment la base des massifs, des plantes à feuillages, à fleurs, basses et retombantes pour donner du relief.

  • Et il leur en faut, de l’imagination, pour fleurir les 60 jardinières et 40 balconnières qui embellissent les rambardes et les parkings. Chaque année, près de 7000 plantes vertes et 1200 plantes printanières sont mises en œuvre pour embellir la ville. Beaucoup sont produites par les agents eux-mêmes, les autres variétés étant achetées chez des producteurs locaux.

© 2018 Cadauza, All rights reserved.